Menu

News

  • Première étape du championnat de France Promotion « Slalom 2014 » dans 5 semaines ! [2014-02-05]

    Première étape du championnat de France Promotion « Slalom 2014 » dans 5 semaines !

    Vous pouvez dès à présent adresser votre fiche d’inscription accompagnée du montant de l’inscription au Neptune Club de La Ciotat. (Document téléchargeable sur le site de l’AFF dans la rubrique « Epreuves » - « Documents de l’évènement » ou sur le site de la FFVoile).  Vous devez en parallèle adresser votre bulletin d’adhésion accompagné du montant de l’adhésion choisie au siège de l’AFF. (Document téléchargeable sur le site de l’AFF rubrique « Epreuves » - Documents de l’évènement)

    Rappel : Les inscriptions et adhésions accompagnées des règlements correspondants doivent parvenir au club (pour l’inscription)  et  au siège de l'AFF (pour l’adhésion)  au moins 15 jours avant le début de l'épreuve. Une inscription reçue après le 27 février entraînera une majoration ! Vous devrez ensuite confirmer votre participation en vous présentant au club (N’oubliez pas votre licence et votre certificat médical !) entre 08h00 et 10h00 le vendredi 14 mars. Attention : En principe aucune inscription ne sera enregistrée sur place !  

    @ bientôt.

     

     
  • Bonne année ! [2014-01-03]

    Bonne année !

    Toute l'équipe de l'AFF vous adresse ses meilleurs voeux. Elle espère vous retrouver sur les étapes de cette édition 2014 (La Ciotat, Marignane, La Tranche sur Mer, Wimereux, Carnac).

     

     
  • Des conditions exceptionnelles pour le Slalom [2013-10-27]

    Des conditions exceptionnelles pour le Slalom

    Ce samedi 26 octobre restera pour beaucoup une journée exceptionnelle du point de vue des conditions rencontrées durant le Slalom. Des trains de houle à taille de mât offraient aux riders de vrais toboggans à dévaler à bloc. Sous le soleil breton les voiles disparaissaient le temps de quelques secondes et réapparaissaient ensuite 6 ou 7 mètres plus haut...

    Retrouvez en images ci-dessous les moments forts de cette journée de Slalom pas comme les autres, dans la marmite finistérienne ! De belles images signées Stéphane DEBUIRE !

    Voir la galerie photos
    Voir la galerie vidéos

    Crédits vidéos : StefVideo / AFF
    Crédits photos : Eric BELLANDE / AFF

     

     
  • Questel et Cousin confirment à la Torche [2013-10-27]

    Questel et Cousin confirment à la Torche

    Cela faisait des années qu'on l'attendait : au troisième jour de course de cette finale du championnat de France de Slalom, l'AFF renoue avec le slalom sur le spot de la Torche. Si les conditions de mer sont restées safe, de belles bagarres se sont une nouvelle fois déroulées sur l'eau...

    Au moment du briefing coureurs, sous la tente du village dédié à la finale du championnat de France 2013, une certaine inquiétude peut se lire sur les visages des coureurs. Et pour cause, l'organisation a déménagé les courses et le Slalom est annoncé sur le spot de Pors Carn à la Torche, là même où, quelques jours plus tôt, les waveriders s'exprimaient avec des vagues à taille de mât...

    C'est donc un peu fébriles que les premiers coureurs partent à l'eau... Mais le parcours prévu par l'organisation s'avère plutôt safe et mis à part de gros trains de houle à hauteur de mâts, aucune vague ne vient troubler la fête de cette après-midi. On assiste tout de même à des images assez incroyables, où les riders disparaissent complètement derrière la houle le temps de quelques secondes, quand d'autres se trouvent dans le même temps quelques mètres "en l'air". Le parcours restent un classique parcours en W avec 3 bouées à jiber, mais il faut tout de même gérer sa course avec la houle qui barre parfois la route aux trajectoires directes au moment du jibe, ou qui donne de gros coups de boost au moment du départ !

    Dans la première course lancée dans ces conditions assez particulières, Antoine QUESTEL conforte son avance au classement provisoire de l'étape en s'adjugeant la première place, après tout de même une qualification in extremis en demi-finale... Cédric BORDES et Pierre MORTEFON, toujours bien placé, lui emboite le pas et prennent respectivement les seconde et troisième places dans cette première course.

    Dans la seconde course du jour, huitième depuis le début de ces championnats, c'est cette fois Damien LE GUEN qui s'illustre en prenant la tête dès la première bouée et la tenant jusqu'à la ligne d'arrivée. Cette victoire dans la dernière course du jour permet au breton de grappiller une place au classement provisoire de l'étape... Antoine QUESTEL, toujours lui, prend la deuxième place de cette dernière course, Julien QUENTEL la troisième place.

    La journée de compétition est également bien remplie pour les femmes, puisque trois nouvelles courses sont lancées sur le même parcours que les hommes. Deuxième au classement provisoire, Marion MORTEFON sait qu'elle a une carte à jouer et l'après-midi commence plutôt bien puisqu'elle s'impose dans la première course, quatorzième depuis le début du slalom !

    Mais la suite de la course résonne comme un écho de la veille et Delphine COUSIN s'impose par deux fois, avec une avance souvent confortable. Marion MORTEFON assure coup sur coup une belle deuxième place, la troisième place revenant tantôt à Estelle BARRE, tantôt à Alizée de SOUZA...

    Après la bagatelle de 16 courses validées, Delphine COUSIN est toujours installée en tête de l'étape et conserve une maigre avance sur sa concurrente directe Marion MORTEFON, à 4 points seulement. Estelle BARRE conforte sa troisième place au classement de cette étape bigoudène.

    Voir le classement Slalom Femmes après 16 courses
    Voir le classement Slalom Hommes après 8 courses

    Voir la galerie photos
    Voir la galerie vidéos

    Crédits vidéos : StefVideo / AFF
    Crédits photos : Eric BELLANDE / AFF

    http://lh4.ggpht.com/-TSQ75YXn4Cw/UmmSVswsu7I/AAAAAAAAEoE/nlcQ16-wIrE/s1024/BRS_4934.jp
     

     
  • 9 courses de plus à Loctudy ! [2013-10-27]

    9 courses de plus à Loctudy !

    On prend les mêmes et on recommence pour la deuxième journée du Slalom, toujours à Loctudy. Signant un sans faute, Delphine COUSIN reprend la tête de l'épreuve au classement provisoire. Changement de leader pour les hommes, pour un point Antoine QUESTEL se place premier provisoire.

    Après 7 courses chez les femmes et 3 chez les hommes, et cinq à six heures passées sur l'eau, les corps sont fatigués en ce vendredi matin, deuxième jour de course pour le Slalom. La journée démarre ainsi un peu plus doucement, avec un premier briefing calé à 11h00 qui donne le ton de cette journée. Les conditions de vent sont plus légères que la veille, mais l'orientation assez similaire, contraignant une nouvelle fois l'organisation à mettre en place le Slalom devant la plage de Langoz à Loctudy.

    Trois nouvelles courses sont validées chez les hommes, avec à nouveau trois vainqueurs différents. Julien QUENTEL, actuel leader au classement annuel provisoire, se doit de remonter le classement de l'étape, notamment après sa casse de la veille. SXM421 se montre plus présent et remporte l'une des trois courses de la journée.

    La tête de course reste très serrée, avec un véritable jeu de chaises musicales pour les premières places. Pierre MORTEFON et Antoine QUESTEL s'adjugent les deux autres courses du jour, et au cumul des résultats, c'est F99 qui se place en tête de l'épreuve bigoudène du Slalom après 6 cours validées.

    Du côté des femmes, Delphine COUSIN remet les pendules à l'heure et ne laisse pas une miette à ses concurrentes en remportant les six courses du jour ! Derrière, la bataille est rude pour les places d'honneur. Marion MORTEFON s'illustre le mieux sur l'ensemble de la journée, laissant par ci par là quelques places à Estelle BARRE ou encore la jeune Lucie HERVOCHE, nouvelle arrivante sur le circuit. Après déjà 13 courses, Delphine COUSIN reprend ainsi la place de leader, à quelques points seulement devant Marion MORTEFON. Estelle BARRE vient compléter le podium féminin.

    Ci-dessous, le résumé vidéo de la deuxième journée du Slalom.

    Voir le classement Slalom Femmes après 13 courses
    Voir le classement Slalom Hommes après 6 courses

    Voir la galerie photos
    Voir la galerie vidéos

    Crédits vidéos : StefVideo / AFF
    Crédits photos : Eric BELLANDE / AFF

    http://lh4.ggpht.com/-TSQ75YXn4Cw/UmmSVswsu7I/AAAAAAAAEoE/nlcQ16-wIrE/s1024/BRS_4934.jp
     

     
  • Les Mortefon en haut de l'affiche [2013-10-26]

    Les Mortefon en haut de l'affiche

    Le Slalom prend le relai en pays bigouden pour la dernière étape du championnat de France Promotion 2013. A l'issue de cette première journée du Slalom, Marion et Pierre MORTEFON prennent les rennes de la compétition...

    Après avoir passé cinq jours sur le spot de la Torche, l'AFF pose ses valises cette fois sur la plage de Langoz à Loctudy pour la suite de la compétition et les débuts du Slalom. En effet, orientation du vent oblige, l'organisation est contrainte de déplacer tous les coureurs pour pouvoir lancer les courses dans des conditions de vent correctes, le vent rentrant très mal à la Torche avec l'orientation du jour. Tous et toutes se retrouvent donc au Cercle Nautique de Loctudy dès 9h00 pour le premier briefing du jour...

    Pas de surprise, la course est basée sur un parcours classique en W, avec 3 bouées à jiber. Pas le temps de trainer à terre, le vent prend rapidement des tours, s'établissant autour des 20 nœuds avec de bonnes rafales. La course est lancée ! Pour la plupart partis en matériel medium, les conditions sont déjà limites, et c'est un retour à terre qui s'impose, non sans quelques chutes spectaculaires, à l'issue de la première course du jour, une course que s'adjuge Damien LE GUEN.

    Changement de matos effectué, ça repart en petite planche pour deux nouvelles courses chez les hommes. Le niveau reste serré en tête de course, avec de grosses bagarres aux bouées. Antoine QUESTEL s'illustre dans la course 2 et coupe la ligne en tête avec une grosse vitesse. Pierre MORTEFON remporte quant à lui la course 3, et, en restant toujours placé dans le top 3 tout au long de cette journée, prend la tête du classement provisoire de l'étape !

    Chez les filles, au nombre de huit seulement, chaque course compte comme une finale, donnant lieu à un classement direct. Tout le monde s'attend à un déroulé de la championne du monde en titre Delphine COUSIN et le début de course lui donne raison puisque l'intéressée s'adjuge les trois premières courses.

    Malheureusement, la suite de la journée se passe nettement moins bien. Un premier loupé dans la course 4 laisse la porte ouverte à ses concurrentes directes, Marion MORTEFON et Estelle BARRE. La malchance se poursuit avec une casse de mât entre deux courses pour Delphine, privant la Carnacoise des deux courses suivantes. Ses adversaires en profitent une nouvelles fois, et au terme d'une journée bien remplie, avec sept courses validées, Marion MORTEFON fait preuve d'une belle régularité et imite son frère en prenant la tête du classement provisoire. Avec 3 victoires de courses et le jeu des discards, Delphine COUSIN prend la seconde position. Le podium est complété par Estelle BARRE.

    Ci-dessous, une vidéo résumant cette première journée du Slalom, des images signées Stéphane DEBUIRE.

    Voir le classement Slalom Femmes après 7 courses
    Voir le classement Slalom Hommes après 3 courses

    Voir la galerie photos
    Voir la galerie vidéos

    Crédits vidéos : StefVideo / AFF
    Crédits photos : Eric BELLANDE / AFF

    http://lh4.ggpht.com/-TSQ75YXn4Cw/UmmSVswsu7I/AAAAAAAAEoE/nlcQ16-wIrE/s1024/BRS_4934.jpg
     

     
  • Jules et Alice toujours [2013-10-24]

    Jules et Alice toujours

    A l'issue d'une longue attente, l'épreuve de Vague reste bloquée aux portes de la toute fin de la double élimination. Jules DENEL et Alice ARUTKIN repartent de la Torche avec l'épreuve Vagues 2013 en poche.

    Mercredi matin, les vagues sont encore bien présentes sur la plage de Pors Carn, mais le vent est un peu léger encore au moment du briefing. Il reste 4 heats à courir chez les hommes pour valider la double élimination du championnat de France Promotion Vagues, et l'organisation compte bien tenter le coup. Malheureusement, force est de constater que le vent est bien trop insuffisant et ne permet pas de valider le moindre heat. La journée s'écoule donc sans retour officiel à la compétition...

    Tous et toutes se retrouvent vers 19h00 au moment de la cérémonie de remise des prix. Sans évolution du classement, Alice ARUTKIN remporte l'épreuve, devant l'étonnante Nathalie COTTARD, passée à peu de choses de la première place. Marie PERELO vient boucler ce podium féminin.

    Chez les hommes, Jules DENEL repart du Finistère avec le titre de champion de France Vague 2013 à l'issue d'une double élimination dans laquelle il n'aura finalement pas été inquiété. Julien QUENTEL s'adjuge pour sa part la seconde place, suivi par le Normand Yann SORLUT.

    Ci-dessous, une vidéo résumant la quatrième journée et les heats de la double élimination arrêtée à la nuit tombée.

    Voir le classement Vague Femmes
    Voir le classement Vague Hommes

    Voir la galerie photos
    Voir la galerie vidéos

    Crédits vidéos : StefVideo / AFF
    Crédits photos : Eric BELLANDE / AFF

     

     
  • La double se poursuit sur le tard [2013-10-23]

    La double se poursuit sur le tard

    Comme un air de déjà vu en ce mardi, quatrième jour de course à la Torche, pour le championnat de France Promotion Vague 2013. A l'issue d'une longue journée de course, les débats s'arrêtent à la nuit tombée avec une double élimination quasi bouclée pour les hommes, et une Alice ARUTKIN qui prend sa revanche chez les femmes...

    Depuis le début de ce championnat de France Promotion Vagues, les journées se suivent et se ressemblent comme deux gouttes d'eau. A la météo, des conditions de vent et de vagues parfaites, mais sur l'eau, si les vagues sont bien présentes, il faut faire avec un vent plus irrégulier et surtout bien léger, souvent sous les 15 noeuds... Les coureurs en ont pris le parti et c'est dans ces conditions techniques que la double élimination entamée la veille se poursuit, permettant à chacun de se rattraper suite à une simple élimination pas toujours réussie. Les repéchages permettent ainsi à certains de bien remonter dans le tableau, à l'image de Pierre GLOASGUEN qui remontera trois tours avant de chuter contre Robin GOFFINET, ou encore Stéphane LEFEBVRE qui tombera face à Régis BOURON, après, pour la petite anecdote du jour, avoir sorti son fils Léo au tour précédent !

    Si pour certains, la double est l'occasion de bien se refaire, pour d'autres malheureusement, la remontée est de courte durée et les conditions sélectives n'aident pas pour se refaire une santé au classement. A mesure que les heats avancent, les matchs sont également de plus en plus serrés, preuve que le niveau français est de plus en plus haut et homogène ! Quelques riders, comme Kilian DU COUEDIC, qui fait pourtant sensation dans le public à chaque fois dans ses heats, ou encore Yann SUNE et Fred DEBUIRE, en font les frais et voit donc leur course s'arrêter plus rapidement que prévu.

    La double se poursuit au fil de l'après-midi et s'étale jusqu'en toute fin de journée. Régis BOURON signe une bonne remontée sur la fin du tableau. Tombé en quart de finale lors de la simple élimination, il sort dans la double Stéphane LEFEBVRE, Justin DENEL et enfin Jean-Baptiste CASTE, venant ainsi défier Nicolas RASCLE pour la quatrième place au classement, alors que la nuit tombe. L'organisation décide donc de stopper la course, les conditions devenant vraiment trop justes et le manque de lumière ne permettant pas aux juges d'apprécier les performances des coureurs encore en lice. Régis doit donc se contenter pour l'instant d'une cinquième place provisoire...

    Du côté des femmes, c'est l'heure de la revanche pour Alice ARUTKIN ! Dans une nouvelle simple élimination, la nordiste se qualifie en finale gagnantes et retrouve Nathalie COTTARD pour le heat de la deuxième chance. La septième mondiale ne laisse pas passer sa chance et sort victorieuse de ce heat face à l'Eteloise...

    Pour départager les deux femmes ayant remporté chacune une simple élimination, l'organisation met en place une super finale. Bien lancée avec sa victoire toute fraiche, Alice ARUTKIN enfonce le clou et prend à nouveau l'avantage sur Nathalie COTTARD, s'adjugeant ainsi cette épreuve bigoudène et la première place nationale en Vague, à défaut de titre officiel...

    Si du côté des femmes tout est joué, la course est encore arrêtée pour les hommes sur la fin de la double élimination, double qui pourrait reprendre aujourd'hui si les conditions le permettent. A noter également que le Slalom va rentrer en lice en ce cinquième jour, avec un spot restant à définir pour rendre les compétitions possibles...

    Voir le tableau de la simple élimination Femmes n°1
    Voir le tableau de la simple élimination Femmes n°2

    Voir le tableau de la simple élimination Hommes
    Voir le tableau de la double élimination Hommes

    Voir la galerie photos
    Voir la galerie vidéos

    Crédits photos : Eric BELLANDE / AFF
    Crédits vidéos : StefVideo / AFF

    permettant

     

     
  • Denel et Cottard sur la première marche [2013-10-22]

    Denel et Cottard sur la première marche

    Malgré une météo toujours prometteuse, les conditions se seront un peu faites attendre ce troisième jour de course à la Torche.  A l'issue d'une simple élimination terminée sur le tard, Nathalie Cottard et Jules Denel s'imposent sur le spot breton.

    En ce troisième jour de course, les conditions sont décidément assez similaires à celles des deux premières journées : vent assez light, autour des 15 noeuds et grosses vagues déferlant sur le spot de Pors Carn. Une nouvelle fois, la compétition part sur un format de course basé sur les deux meilleurs surfs, et une durée des heats rallongée à 20 minutes en ce début de journée où le vent est assez Offshore et rend le replacement sur le spot assez difficile. Néanmoins, le tableau reprend au niveau des huitièmes de finale et chacun a coeur d'offrir au public du grand spectacle à coup de surfs bien agressifs et d'aerials...

    A ce petit jeu, c'est le Brestois Nicolas RASCLE qui crée un peu la surprise du jour. Issu des phases de qualification, il avance dans la tableau, heat après heat, et ce n'est qu'en demi-finale qu'il se fera stopper dans son élan par un Julien QUENTEL lui aussi en grande forme.

    L'autre (demi) surprise du jour aurait pu venir du heat opposant Jules DENEL à Kilian DU COUEDIC. Le Breton a d'entrée de jeu shooté de grosses vagues et les a bien travaillées, prenant d'emblée une grosse avance sur le champion de France en titre. Il aura fallu attendre la toute fin du heat pour voir revenir le nordiste qui s'imposera finalement sur le fil ! Ce heat aurait pu à coup sûr faire une finale avant l'heure !

    Arrivé aux phases finales, le format de course évolue à mesure que le vent rentre et un saut est ajouté au niveau de la notation. Pas évident néanmoins de trouver un tremplin pour poser quelque-chose de propre, et c'est surtout sur les surfs que seront départagés les quatre derniers coureurs encore en lice. A l'issue d'une finale ayant un parfum de remake de l'année précédente, Jules DENEL prend le meilleur sur Julien QUENTEL et s'adjuge ainsi la victoire dans la simple élimination. Dans la petite finale, Yann SORLUT fait parler l'expérience pour sortir un Nicolas RASCLE décidément en grande forme aujourd'hui !

    A l'issue de cette première simple élimination, les conditions étant toujours présentes, l'organisation poursuit sur une double élimination, permettant aux uns et aux autres de se rattraper après un mauvais début de parcours. Malheureusement, c'est de courte durée puisque les conditions se dégradent rapidement et les choses en restent donc là pour la journée...

    Chez les femmes, tout le monde attendait la favorite Alice ARUTKIN pour l'étape, mais c'est l'Eteloise Nathalie COTTARD qui s'illustre ici et remporte cette première simple élimination. Plus agressive au surf, elle s'impose en finale face à Alice par trois juges à un. Dans la petite finale, Marie PERELLO prend le meilleur sur Florence DUFOUR et vient donc compléter ce podium féminin.

    Pour la suite de la compétition, le tableau devrait avancer au niveau de la double élimination Hommes, afin d'affiner le classement. Du côté des Femmes, une deuxième simple élimination sera vraisemblablement lancée.

    Voir le tableau d'élimination Femmes
    Voir le tableau de la simple élimination Hommes
    Voir le tableau de la double élimination Hommes
    Voir la galerie photos
    Voir la galerie vidéos

    Crédits photos : Eric BELLANDE / AFF
    Crédits vidéos : StefVideo / AFF

    permettant

     

     
  • Restés sur notre faim ! [2013-10-21]

    Restés sur notre faim !

    Fat ! Cela pourrait résumer les conditions de mer présentes sur le spot de la Torche ce dimanche. De grosses vagues, mais un vent un peu trop léger encore, qui ne permettra que d'avancer d'un tour dans les tableaux...

    Dimanche matin, 9h00, au moment du briefing, les conditions sont assez similaires à la veille : un ciel bas et chargé qui laisse rapidement la place à une pluie battante et de sérieuses rafales de vent. Mais voilà, le grain passé, c'est un temps calme qui se met en place, mélange de ciel bleu et de timides rafales de vent. La houle, en revanche, est toujours bien présente avec des vagues autour du mètre cinquante.

    Phase d'attente terminée, c'est en début d'après-midi que les choses sérieuses reprennent avec un vent Side-Onshore qui prend des tours et le tableau d'élimination Hommes qui repart. Comme la veille, les deux meilleurs surfs sont comptabilisés sur des heats d'une durée de 12 minutes. Les heats s'enchaînent tout au long de l'après-midi, entre annulation et validation, au gré du vent pour le moins irrégulier et soufflant seulement autour de 15 noeuds.

    A mesure que la marée monte, les conditions de mer grossissent avec des vagues à taille de mât par moment, et on assiste à quelques grosses corrections pour certains qui passeront une très grosse partie de leur heat à nager derrière le matos ! Dans la plupart des heats, la logique sportive est respectée et les vainqueurs avancent ainsi dans le tableau d'élimination.

    Le premier tour bouclé vers 16h00 pour les hommes, c'est au tour des femmes d'entrer en lice. Au nombre de quatre, elles courent toutes ensemble, directement en demi-finales. Dans le premier heat, Alice ARUTKIN réussit à s'imposer dans des conditions pas vraiment faciles face à l'espagnole Marie PERELLO. Dans l'autre demi-finale, c'est Nathalie COTTARD qui prend le meilleur sur Florence DUFOUR.

    Les choses en restent là ce dimanche, le vent s'essouflant. Les tableaux reprendront donc aux huitièmes de finale pour les hommes, et au niveau des finales gagnantes et perdantes pour les femmes.

    Ci-dessous, la vidéo résumée de cette deuxième journée signée Stéphane Debuire.

    Voir le tableau d'élimination Femmes
    Voir le tableau d'élimination Hommes
    Voir la galerie photos
    Voir la galerie vidéos

    Crédits photos : Eric BELLANDE / AFF
    Crédits vidéos : StefVideo / AFF

     

     

Prochaine étape

Pas d'événement

Classements

Slalom Hommes 2017

  • 1. Pierre Mortefon
  • 2. Clément Bozec
  • 3. Valentin Brault

Slalom Femmes 2016

  • 1. Delphine Cousin
  • 2. Marion Mortefon
  • 3. Lucie Hervoche

Dernière vidéo